APECO CORBAS

Association pour la Protection de l'Environnement de Corbas

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 20 août 2009

Les arbres remarquables de Corbas

Honneur à nos anciens !

Ils ont survécu à la révolution industrielle, A la révolution agricole, A l’étalement de l’urbanisation périurbaine !

Ils ont accueilli : nos bambins et leurs cabanes les amoureux d’un après midi les ouvriers sous la chaleur les anciens pour leurs siestes

Ils sont nos repères spatiaux et historiques Nos repères ville / campagne Ils rythment nos saisons Ils témoignent de la biodiversité Ils accueillent souvent une faune et une flore exceptionnelles !

Ils méritent d’être cartographiés, honorés, valorisés, protégés

Lancé par l’APECO en mars 2009, l’inventaire des arbres remarquables de Corbas a permis de référencer une vingtaine de Mûriers blancs, Chênes pédonculés, Saules blancs, Frênes communs, Pins noirs, Cèdres du Liban...

__Consulter l'inventaire !__

Lire la suite

samedi 3 janvier 2009

Grand parc aéronautique et nature du Sud Est Lyonnais

À lire, un dossier de 52 pages sur l'aérodrome de Lyon-Corbas, précédemment publié sur le site de la ville de Corbas le 9 décembre 2008

Lire la suite

samedi 31 mai 2008

PETITION: défendons nos espaces naturels: protégeons l'aérodrome de Corbas

Le schéma de cohérence territoriale (SCOT) du Grand Lyon est en cours de révision. La zone de l'aérodrome de Corbas est sous la menace de l'implantation d'une zone économique alors qu'elle est protégée aujourd'hui, étant classée en ZNIEFF: Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique. Hibou moyen duc, Alouette des champs, Bruant Proyer, Râle des Genêts, Courlis cendré et orchidées sauvages seraient rayés de cet espace.
Les corridors biologiques utilisés par la faune sauvage entre les Grandes Terres, les Marais de l'Ozon et l'aérodrome seraient alors coupés, réduisant de façon drastique la circulation des animaux.". Cette zone économique apporterait un trafic important de poids lourds. La fermeture de l'aérodrome ouvrirait le ciel, jour et nuit, aux gros porteurs de Saint Exupéry.


Corbas se doit de garder intact sa qualité de vie et de protéger ses richesses naturelles méconnues.

L'APECO a adressé aux responsables du SCOT une pétition signée par plus de 1 000 personnes.